La transformation digitale, un changement permanent

goetzpartners acteur du Digital Transformation Summit

« Don’t adapt – disrupt! » : c’est avec ce slogan que la société de conseil indépendante goetzpartners contribuera au Digital Transformation Summit qui se tiendra le 1er octobre 2015 à Berlin. Dans un échange avec Christian Schlesiger, correspondant pour la WirtschaftsWoche, Sebastian Olbert, Partner chez l’expert en stratégie, M&A et transformation, exposera son point de vue sur sept étapes vers la transformation disruptive des entreprises.

Dans presque tous les secteurs, la transformation numérique a le vent en poupe. Elle bouscule les processus, les comportements et les mécanismes de marché classiques. Pour de nombreuses entreprises traditionnelles, gérer cette transformation est un réel défi car cela remet en cause leurs modèles économiques actuels, dont la rentabilité et la solidité sont pourtant avérées. « Face à des concurrents qui ont de vrais modèles économiques intégrant le digital, la simple adaptation technique ne suffira pas », souligne Sebastian Olbert. « Pour les entreprises, c’est la capacité à innover et à se transformer en tant qu’organisation qui fera la différence. »

Faire du bouleversement une habitude

Les précurseurs de la révolution digitale ne se reposent pas sur leurs lauriers. Au contraire, ils remettent constamment en cause leurs modèles économiques, leurs gammes de produits et leurs structures organisationnelles, qu’ils remodèlent à chaque instant. Pour eux, la transformation digitale n’est pas un événement ponctuel mais un bouleversement de long terme dont ils sont partie prenante. Lors de son allocution au Digital Transformation Summit, Sebastian Olbert expliquera comment les entreprises peuvent inscrire cette remise en questions permanente au cœur de leur organisation et de leur culture d’entreprise.

Le Digital Transformation Summit aura lieu à Berlin le 1er octobre 2015. On y discutera de comment l’Allemagne peut poursuivre sur la voie de son succès dans le domaine digital. WirtschaftsWoche et neuland remettront également le Prix de la Transformation Digitale.